Alfa Romeo 2000 / 2600 Sprint

Alfa Romeo sur le site Caradisiac

1. Généalogie

Alfa Romeo a réussit sa reconversion à partir des années 50, en passant du stade artisanal au stade industriel avec ses modèles 1900 puis Giulietta. Le modèle 1900 présenté en 1950 commençant à accuser le poids des années, la 2000 qui lui succédait fut présentée au salon de Turin en 1957 sous la forme d'une berline à quatre portes. Le spyder Touring suivait quelques mois après. Ce n'est qu'au salon de Turin de 1960 que fut proposé le coupé 2000 Sprint dessiné chez Bertone par Giorgetto Giugiaro, récemment embauché chez le célèbre carrossier.

2. Un vrai haut de gamme

Le dessin était sobre, moderne. Le coupé 2000 Sprint bénéficiait d'une finition très poussée et d'un excellente ergonomie. Le niveau d'équipement n'était pas en reste, avec notamment des vitres à commande électrique en série, ce qui à l'époque était un luxe rare. La presse automobile salua enfin le comportement routier conforme à ce que l'on pouvait attendre d'une Alfa Romeo. 

3. La 2600 succède à la 2000

La carrière du coupé 2000 fut brève. En effet, dès le salon de Genève de 1962, la version 2600 était présentée au public. Le nouveau moteur plus léger et plus puissant équipait la berline, le spyder Touring et le coupé Bertone. Sur le coupé, sa puissance atteignait 145 ch. Les modifications esthétiques par rapport au coupé 2000 étaient mineures avec une prise d'air sur le capot et sous le pare-chocs.

4. Une véritable grand tourisme

Des trois carrosseries, berline, spyder et coupé, c'est le coupé Sprint qui connut la plus belle carrière commerciale. Plus qu'une véritable voiture de sport, il possédait plutôt l'esprit d'une grand tourisme, destinée à conduire ses passagers sur de longues distances sans fatigue. La principale concurrente du coupé 2600 Touring était interne. En effet, le coupé Giulia était quasiment deux fois moins coûteux à l'achat, et procurait un plaisir de conduite supérieur en raison d'une meilleure agilité, au détriment cependant du confort général.

5. Dernière du genre chez Alfa Romeo

Il fut produit 704 coupés 2000 Sprint et 6999 coupés 2600 Sprint. La carrière du coupé dessiné par Giugiaro prit fin en 1967, sans qu'aucune succession ne lui soit assurée.

Retour au sommaire de Quesako
Retour au sommaire de Similitude
Retour au sommaire du site