Lotus Elan

Lotus sur le site Caradisiac

1. L'Elan succède à l'Elite

La Lotus Elan présentée au salon de Londres 1962 était le fruit d'une recherche permanente d'amélioration de ses produits par Colin Chapman, et succédait dans la gamme du constructeur britannique de l'Elite (illustration ci-dessous), produite de 1957 à 1963, plus bruyante et plus souvent utilisée sur piste que sur route ouverte.

2. Disponible en kit

La nouvelle venue était destinée à être produite en grande série. Elle était toutefois disponible dès le départ soit sous forme de kit, soit entièrement montée et finie. Au début du projet, Colin Chapman avait imaginé une Elan sans portière qui ne fut pas retenue pour la production en série.

L'option kit ou " component form " permettait sur le marché britannique d'échapper à une grande partie des taxes touchant les véhicules neufs complets. L'acheteur devait assembler sa voiture sans assistance professionnelle, puis faire valider l'auto par son concessionnaire, afin d'obtenir la garantie du constructeur.

3. Une voiture bien née

Le dessin de l'Elan se caractérisait par des lignes graciles. Elle était dotée de pare-chocs enveloppants et de phares escamotables.

En raison des performances affichées - 640 kg, 106 ch Din, 185 km/h en pointe - la nouvelle Elan suscita rapidement l'intérêt des amateurs. Le moteur était dérivé de celui de la Ford Cortina. Le comportement de l'auto fut unanimement salué par la presse spécialisée lors des premiers essais. La finition restait toutefois perfectible, et l'équipe de Colin Chapman allait s'employer à gommer les quelques défauts résiduels.

4. Une gamme qui se développe

Les premières Elan 1600 étaient commercialisées de mai 1963 à novembre 1964 en cabriolet seulement. La version S2 lui succédait. Elle bénéficiait d'une meilleure finition. L'acheteur pouvait orienter son choix  à partir de janvier 1966 vers la version SE, riche de très nombreuses options. A partir de septembre 1965, Lotus ajoutait à sa gamme un coupé S3. Le cabriolet S3 légèrement retouché esthétiquement (capot arrière allongé, nouveaux feux arrière d'un seul bloc) était en vente à partir de juin 1966.

L'évolution se poursuivait avec la S4 de mars 1968, distribuée en coupé et en cabriolet. Les passages de roues étaient élargis, le capot moteur présentait un bossage, de gros feux arrières remplaçaient les précédents, etc ... Côté mo teur, l'Elan était toujours équipée du 4 cylindres 106 ch des débuts.

La dernière évolution du modèle d'origine fut l'Elan Sprint disponible en mars 1968 et vendue jusqu'en 1973. Sur cette version qui se reconnaissait à ses peintures deux tons, la puissance du 4 cylindres était portée à 126 ch. Il fut produit environ 8800 Elan entre les versions 1600, S2, S3, S4 et Sprint.

Une version " Plus  2 " à quatre places fut proposée au salon de Londres en 1967 pour compléter la gamme, mais elle perdait les traits du modèle original.  Ses 32 centimètres supplémentaires en longueur et ses voies élargies de 16 centimètres permettaient d'attirer de nouveaux acheteurs ayant charge de famille, grâce à deux sièges d'appoint.

Retour au sommaire de Quesako
Retour au sommaire de Similitude
Retour au sommaire du site