Volkswagen Scirocco

Volkswagen Scirocco

Volkswagen sur le site Caradisiac
Ital Design, le site officiel
Giugiaro sur Monauto.fr

1. Elle remplace les coupés Karmann Ghia

La Scirocco fut présentée au salon de Genève en mars 1974. Son dessin était l'oeuvre d'Ital Design. Elle remplaçait l'élégante mais vieillissante Karmann Ghia. C'était encore une fois le carrossier allemand Karmann qui allait assurer la production du nouveau coupé Volkswagen.

2. La nouvelle génération

La Scirocco allait, avec la Passat, la Golf et la Polo, symboliser le renouveau de la firme de Wolfsburg qui abandonnait définitivement le moteur arrière. Après un premier modèle de transition, la K 70, dévoilée au salon de Paris en 1970, c'est la Passat qui était présentée en mai 1973. La Scirocco suivait en mars 1974, la Golf en mai 1974, et la Polo en mars 1975.

3. Un design signé Giugiaro

Les Scirocco et Golf étaient bien représentatives du style Giugiaro des années 70, avec leurs arêtes vives et leurs formes affirmées. La première se voulait sportive d'aspect, tandis que la seconde paraissait plus familiale. La base technique était commune aux deux modèles, ce qui faisait passer dans l'esprit d'un bon nombre d'amateurs la Scirocco pour un coupé Golf (bien que cette dernière fut présentée deux mois après la Scirocco).

4. Des mécaniques modestes

La Scirocco était initialement disponible avec trois motorisations, un anémique quatre cylindres de 1093 cm3 et 50 ch, puis deux versions 1471 cm3 de 70 et 85 ch. La gamme évoluait ensuite avec une variété de nouvelles cylindrées et de nouvelles puissances, sans jamais atteindre des sommets de performances, si ce n'est avec la GLI présentée en juin 1976, qui utilisait la même mécanique que la bientôt mythique Golf GTI.

5. La référence GTI

La Golf GTI avait été présentée en avant première au salon de Francfort en 1975, puis commercialisée en même temps que la Scirocco en juin 1976. La mécanique commune à la GTI et à la GLI était un 4 cylindres de 1588 cm3 à injection K-Jetronic de 110 ch. Cette puissance de 110 ch allait constituer pour plusieurs constructeurs et pendant des années le seuil à atteindre, voir à dépasser, en matière de petites sportives compactes, notamment du côté de Sochaux.

6. Le marché des coupés

Le marché des coupés était occupé durant les années 70 par les Renault 15 et 17, Opel Manta, Ford Capri, Alfa Romeo Alfasud Sprint, Lancia Beta Coupé, Toyota Celica, etc ... La clientèle des coupés recherchait dans sa majorité une voiture de tourisme, suffisamment marginale mais pas trop voyante.  Celle ci devait être dotée d'une mécanique de grande série facile à entretenir. La puissance à tout prix n'était pas un critère d'achat, comme en témoigne la Scirocco de 50 ch.

7. La Scirocco deuxième du nom

La carrière de cette première génération de Scirocco s'achevait avec la présentation d'un nouveau coupé au salon de Genève en mars 1981. Celui ci bénéficiait d'une carrosserie entièrement redessinée en collaboration avec Ital Design.

Retour au sommaire de Quesako
Retour au sommaire de Similitude
Retour au sommaire du site