BMW Z3 Coupé

La saga des BMW Z débuta au salon de Francfort en 1987 avec la Z1. Ce roadster se caractérisait par son système d'ouverture des portes escamotables, et l'utilisation sur une BMW de matériaux composites. Très chère et de petite dimension, la Z1 ne connut qu'un succès d'estime, avec 8012 exemplaires fabriqués jusqu'en 1991.


BMW Z1


Projet sans suite d'un coupé façon break de chasse par BMW Technik, mariant la carrosserie de la BMW Z1 avec la transmission à 4 roues motrices de la 325 iX. Il s'agissait d'une maquette en bois, plastique et plâtre.

La Z3, plus accessible financièrement, était présentée en 1995 en version Roadster. Cette voiture avait surtout été imaginée pour le marché américain, où à part la Corvette, la production de roadster était inexistante. C'est la raison pour laquelle la Z3 était produite dans une nouvelle usine, construite à Spartanburg, en Caroline du Sud.


BMW Z3 Roadster

Afin de compresser les coûts, de nombreux éléments étaient prélevés sur la Série 3. Le succès de la Z3 fut immédiat. Les premiers temps, il fallait patienter en Europe jusqu'à six mois avant livraison. Le modèle évolua au fil des ans avec de nouvelles motorisations, en 4 et 6 cylindres. Au sommet de la gamme trônait la Z3 M, dévoilée au salon de Genève 1996, et équipée d'un six cylindres 24 soupapes de 321 ch. Il fut produit 279 272 exemplaires de la Z3, dont 29938 en version Z3 M.


BMW Z3 Coupé

Le coupé Z3 faisait son apparition au salon de Francfort 1997. Il s'agissait d'un Roadster qui s'était fait greffer un toit formant coupole à l'arrière. Le résultat ne laissait pas indifférent. Soit on aimait ce profil original en forme d'hommage à la BMW 328 Mille Miglia d'avant guerre, soit on détestait ses formes de break raccourci sans grâce.


BMW 328 Mille Miglia

Contrairement au Roadster disponible en motorisation 4 cylindres, le Coupé n'était commercialisé qu'en 6 cylindres, soit un 2.8 litres de 192 ch, soit sur le coupé Z3 M un 3.2 litres de 321 ch. Il s'agissait d'une stricte deux places, positionnée plus " GT " que le Roadster. Le surplus de poids par rapport au Roadster était de vingt kilos. Par contre, la rigidité du Coupé doublait dans l'opération.


BMW Z3 Coupé

A partir de 2000, un nouveau 6 cylindres de 3.0 litres et 231 ch remplaçait les 2.8 et 3.2 litres. Pour 2001, on notait le retour du Coupé Z3 M en appui de la 3.0 litres. Le nouveau 6 en ligne la M, avec sa cylindrée de 3246 cm3, développait 325 ch. Plus marginal, le Coupé demeure plus rare que le Roadster. En effet, il en fut fabriqué 17 815 exemplaires, dont 6 291 en versions Z3 M.


BMW Z3 Coupé

La production des Z3 Roadster et Coupé s'échelonna jusqu'en juin 2002. La Z4, exposée au Mondial de l'Automobile 2002, lui succédait. D'abord disponible en Roadster, la Z4 ne fut proposée en Coupé qu'à partir de septembre 2006. Mais celui ci ne reprenait pas le principe de la carrosserie façon break de chasse si caractéristique du Coupé Z3.


BMW Z4 Coupé


Elucubration vue sur le net ! Source : http://www.autoblog.nl

Retour à la page " Les allemandes "
Retour à la page Shooting Brake, Break de Chasse & Cie